Telle une comète égarée

Mon âme voyage aveuglément

Silencieuse et se prend à rêver

D'un nouveau monde éblouissant

Où les hommes réconciliés

Tendraient leurs coeurs au firmament

Afin de rechercher la paix

Et la sagesse en même temps.

Fermer les yeux et caresser

L'envie d'une aurore nouvelle

Un sursaut d'unité

Une plénitude universelle

 

                                    Philippe Plaisir